Comment faire fructifier nos dons et nos talents ?

Dieu a un plan pour chacun de nous, il dit d’ailleurs ce qui suit à son peuple par la bouche de son prophète Jérémie : « Je connais les projets que j’ai formés sur vous, […] projets de paix, […] afin de vous donner un avenir et de l’espérance. » (Jér. 29 :11). Parce qu’il a une destinée pour nous, il met à notre disposition des dons et talents qui doivent nous amener dans ce à quoi nous sommes prédestinés.

Dans le processus qui doit nous conduire dans les projets de Dieu pour nous, nous sommes appelés à nous « élargir », c’est-à-dire quitter un état d’improductivité, de stérilité dans lequel nous pouvions avoir été enfermés pendant un temps (Es. 54 :2), afin de produire enfin des choses qui ne pouvaient sortir de nous.

Cet article a pour but de nous aiguiller quant aux principes à comprendre et à pratiquer, aux décisions à prendre en ce qui concerne nos dons et talents afin d’être heureux, mais surtout de nous permettre d’atteindre le but de Dieu pour nos vies.

Tous créés dans un but

Chacun de nous sur la terre a été créé par Dieu dans un but, et avec des dons et des talents qui doivent nous conduire dans cette destinée particulière. Parfois ceux-ci sont facilement visibles dans notre quotidien, mais dans d’autres cas, ils sont enfouis en nous et font l’objet d’un désir particulier qui ne s’explique pas vraiment.

Ainsi, lorsque nous avons identifié ce(s) domaine(s), il faut prendre une décision ferme d’exploiter ce talent ou ce don, s’exercer à la tâche et surtout entrer dans un processus d’amélioration continue. Concernant le don qu’il avait reçu, l’apôtre Paul a dit à Timothée « Occupe-toi de ces choses, donne-toi tout entier à elles » (1 Tim. 4:14-15), et c’est à cela que nous sommes appelés, à œuvrer pleinement et de tout notre cœur dans ce que Dieu a mis entre nos mains.

Par ailleurs, lorsque Dieu nous donne un talent, il nous donnera aussi un champ dans lequel nous pourrons nous exercer, cela va de pair. Il faut donc comprendre le langage de Dieu dans les opportunités qui nous sont présentées, même si au départ elles ne semblent pas attrayantes.

Le caractère primordial de la prière et de la méditation de la parole

Comme Jérusalem dans le temps de Néhémie, nos vies sont bien souvent en ruines, et le Seigneur désire que nous entreprenions des travaux de reconstruction qui doivent nous permettre de nous élever et de rentrer dans Son plan pour nos vies.

Ainsi, nous voyons dans la Bible que Néhémie et ses compagnons, désireux de rebâtir la muraille de Jérusalem commencèrent par prier (Néh. 1), et c’est par là que nous devons démarrer toutes nos entreprises, en priant Dieu afin de lui présenter nos projets et de lui demander son secours jusqu’à l’accomplissement de l’objectif.

Par la suite, dans cette histoire, alors que des ennemis s’étaient levés (Néh. 4 :1-8), la Bible dit que Néhémie et les autres ont prié et établit une garde de jour et de nuit (Néh. 4 :9). De même, une vie de prière doit accompagner nos projets, et nous devons également veiller afin que nos ennemis, qui peuvent être des obstacles en tous genres, ne viennent pas piétiner l’œuvre de Dieu que nous poursuivons.

Dans le livre de Josué (1 :8) il est écrit : « Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras ». En effet, c’est en méditant la parole jusqu’à ce qu’elle devienne une partie de nous que nous pourrons agir fidèlement selon ce qui y est écrit, et voir nos vies transformées. C’est alors que ce qui empêchait notre réussite s’écroulera naturellement et laissera la place à la pleine expression de notre potentiel en Christ par la puissance de Dieu qui agira en nous.

Cultiver son champ avec diligence

La Bible dit que « celui qui cultive son champ est rassasié de pain » (Prov. 12:11), et notre champ est justement ce que Dieu met entre nos mains, ces capacités qui doivent être exploitées afin que nos besoins soient assouvis.

Par ailleurs, il est dit que « celui qui agit d’une main lâche s’appauvrit, mais la main des diligents enrichit » (Prov. 10:4), c’est-à-dire que celui qui est sérieux et assidu dans son ouvrage pourra, par le fruit de son travail être une source de richesses. Nous pouvons dire ici que cet enrichissement produit n’est pas uniquement pour celui qui est diligent, mais nous voyons dans cette parole un débordement qui a également un effet sur l’environnement de cette personne diligente.

Deux principes clés souvent négligés

Il existe certains principes de Dieu qui sont immuables et qui doivent être connus de tous afin de réussir et progresser dans notre ouvrage.

Premièrement dans Luc 16:10, Jésus dit que : « Celui qui est fidèle dans les petites choses l’est aussi dans les grandes ». Ainsi Dieu attend de chacun qu’il soit fidèle dans le champ qui lui est confié aussi réduit soit-il, et c’est alors qu’il peut maintenant agir et confier davantage de responsabilités, de ressources, etc. Il attend de nous que nous soyons droits, aussi bien dans le travail fourni, que dans la répartition de ce que nous tirons de celui-ci.

Plus loin au verset 12, il dit : « Et si vous n’avez pas été fidèle dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ? ». En effet, en tant qu’enfant de Dieu, n’oublions pas qu’il dirige nos vies. S’il est donc celui qui nous met à un poste quelconque, comprenons que nous sommes sur notre parcours de formation avant d’entrer dans notre destinée et exerçons-nous à la tâche afin de lui plaire.

Prendre le temps d’évaluer ses progrès

Paul dit à Timothée de s’occuper du don qui lui a été donné, et par la suite, il lui précise : « Afin que tes progrès soient évidents pour tous » (1 Tim. 4:15). En effet, nous sommes appelés à aller de progrès en progrès en toutes choses, et ceux-ci doivent être palpables pour avoir un réel impact dans notre vie et notre entourage.

Ainsi, il s’avère primordial à un moment donné, de s’arrêter pour évaluer notre évolution vers le but que nous nous sommes fixés.

Notre conseil est premièrement de se fixer des objectifs, si possible à court (de 2 semaines à 2 mois), moyen (de 3 à 6 mois), et long terme (1 an, 2 ans, 3 ans et plus). Ensuite, il est important de faire un planning d’avancement qui sera autant que possible fonction de ces objectifs à respecter. Travailler de la sorte nous permettra de juger au mieux de notre progression, mais surtout de corriger d’éventuels dérapages.

Parallèlement à ces objectifs, il faudra prendre le temps de s’évaluer à chaque étape. Il est intéressant de pouvoir faire un point chaque mois ou tous les 2 mois, afin de déterminer si réellement nous nous rapprochons de nos plus grandes aspirations.

Persévérer jusqu’à l’atteinte du but

Dans le livre de Jacques, l’apôtre dit ce qui suit aux chrétiens à qui il s’adresse : « … Il faut que la persévérance accomplisse parfaitement sa tâche afin que vous soyez parfaitement qualifiés, sans défaut… » (Jc 1 :4) En effet, la persévérance, produite par l’épreuve de la foi (Jc 1 :3) est essentielle pour une réelle percée. Des obstacles il y en aura certainement, mais le plus important est de ne jamais capituler face aux situations souvent clairement identifiables, qui ont pour but de nous qualifier et nous emmener dans une autre dimension dans le domaine dans lequel nous voulons être établit. Se souvenir des promesses de Dieu doit être un leitmotiv quotidien qui nous gardera toujours alertes, et prêts à nous battre afin de produire le fruit attendu des efforts fournis malgré les oppositions.

La Bible dit que « tout a été créé par lui, et pour lui » (Col. 1 :16), en effet, tout homme est non seulement le fruit de la création de Dieu, mais il a été appelé à vivre pour Lui en ce qu’il a une mission particulière à accomplir définie selon Son plan. L’objectif de chaque homme devrait être de poursuivre les aspirations de Dieu pour sa vie, en décidant de le rencontrer personnellement, et de lui faire entièrement confiance en le suivant quoiqu’il arrive sur ce chemin qu’il a déjà Lui-même tracé.

Sur cette route des promesses de Dieu, le Seigneur a des attentes vis-à-vis de chacun, celles de pouvoir saisir ce qu’il a mis en nous afin de manifester sa gloire dans un ou plusieurs domaines définis. Cela demandera des efforts, des sacrifices, mais également de la discipline, ce qui va en général de pair avec le succès, mais par-dessus tout nous aurons besoin du soutien de notre seul abri : l’Eternel.

 

Soyez transformés

« Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. »

Diapositive précédente
Diapositive suivante

Derniers Articles

Soyez toujours joyeux !

Soyez toujours joyeux, priez sans cesse, remerciez Dieu en toute circonstance. Voilà ce que Dieu demande de vous, dans votre vie avec Jésus-Christ. ( 1Thessaloniciens 5:16-18)