Réconciliée avec ma mère après 33 ans…

Alexandra : Bonjour ma sœur  Candice.  Alors tu voudrais nous faire part d’un témoignage particulier de l’action de Dieu dans ta vie.

Candice : Oui, tout à fais. Je le béni pour ce qu’Il a fait au travers de ma relation avec ma mère parce qu’inconsciemment je souffrais beaucoup de son comportement envers moi.

Alexandra : Gloire à Dieu ! Alors, nous t’écoutons, raconte-nous ton témoignage en détails.

Candice : Alors voilà. Toute ma jeunesse, ma mère ne m’a jamais témoignée d’amour. Souvent, elle m’humiliait auprès des gens, me rabaissait et mentait à mon sujet. De ce fait, je lui en voulais, je ne comprenais pas pourquoi elle était comme cela et j’estimais que je ne le méritais pas. J’ai donc grandi avec cette rancune jusqu’à ma rencontre avec le Seigneur où j’ai décidé de lui pardonner.

En effet, je pensais parce qu’au final je ressassais tout le temps ce qu’elle m’avait fait et Dieu n’aime pas cela. Dieu, quand Il pardonne, Il oublie nos fautes, alors que moi je remettais toujours cela sur le tapis. De plus, un autre signe qui faisait que je n’avais pas pardonné était  que je pouvais passer un mois sans jamais appeler ma mère, prendre de ses nouvelles et cela ne me dérangeait pas, je m’en portais très bien. Bizarrement, être en sa présence m’insupportait et cela n’était pas normal pour quelqu’un qui était sensé avoir pardonné et c’est cette attitude que Dieu voulait me faire voir. J’avais mis une barrière dans mon cœur par rapport à cette situation qui empêchait Dieu d’agir. Quand je me suis rendue compte de cette blessure qu’il y avait encore dans mon coeur, je me suis mise à pleurer toutes les larmes de mon corps. Je me suis dit « waaw, j’avais tout ça en moi ? ».

Ensuite, Dieu m’a dit d’aller voir ma mère, qu’il mettrait les mots dans ma bouche sauf que moi je pensais qu’il m’envoyait pour régler mes comptes avec eux, j’y allais avec un esprit de confrontation afin de savoir pourquoi elle ne s’était jamais comportée comme une mère avec moi sauf que ce n’était pas pour cela que Dieu m’y envoyait. Il m’y envoyait pour comprendre ce que ma mère avait vécu et pourquoi elle agissait comme cela avec moi. Il faut savoir que Dieu est un Dieu de paix, d’ordre et d’amour et ne pourra jamais nous envoyer quelque part pour nous disputer.

Donc voilà, Dieu nous a conduit à discuter de la jeunesse de ma mère. Petite, le père de ma mère s’est remarié et lui, sa sœur et elle sont allés vivre avec la nouvelle femme. Cette dernière n’était pas gentille avec elle, et autorisait ses enfants à la maltraiter ce qui fait que ma mère a grandi avec de la colère, et de de l’amertume. De plus, son père n’étant jamais à la maison, il n’était pas au courant et ne pouvait pas l’aider : elle était seule face à ses tortionnaires. Elle a également connu des trahisons de sa propre sœur, ce qui n’arrangeait pas les choses.

De ce qu’elle me racontait, je me rendais compte que ma mère, jusqu’à maintenant n’avait jamais connu l’amour, alors comment aurait-elle pu nous en donner ? C’est là que le Seigneur m’a dit, « tu vois, tu lui en veux pour quelque chose qu’elle ne sait pas faire ». En comprenant cela, j’ai commencé à manifester de l’amour à ma mère pour tout ce qu’elle avait vécu, j’ai commencé à lui dire je t’aime, à la valoriser, à la consoler. Vous vous rendez-compte, en 33 ans, c’était la première fois que je lui disais « je t’aime » !

J’ai compris que quand une personne se comporte d’une certaine façon, il faut toujours se demander pourquoi elle a agit comme cela. On pourrait être drôlement surpris, comme j’ai pu l’être. Donc voilà, je bénis mon Dieu pour ce qu’Il a fait dans ma vie avec ma mère parce qu’aujourd’hui notre relation est  bien meilleure.

Alexandra : Je bénie vraiment le Seigneur d’avoir permis que tu puisses nous partager ton témoignage. Je pense que cela va aider beaucoup de personnes !

Dieu veut que nous puissions témoigner de l’amour à ceux qui ne nous en donnent pas, et c’est ce que Dieu t’a demandé de faire en te demandant de pardonner à ta mère et de t’approcher d’elle en cherchant à l’écouter. C’est ainsi que Dieu t’a amené à comprendre son problème, et à pouvoir lui pardonner totalement.

De plus, en tant que chrétien, nous savons que le pardon est une puissance qui libère, nous, mais également l’autre. En recevant le pardon de Dieu pour nos fautes, nous sommes conscients que le pardon est vital et précieux et à quel point nous devons le donner en abondance. Retenir le pardon ne serait pas juste !

 

Interview réalisée par Alexandra Takoudjou

Soyez transformés

« Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. »

Diapositive précédente
Diapositive suivante

Derniers Articles

Soyez toujours joyeux !

Soyez toujours joyeux, priez sans cesse, remerciez Dieu en toute circonstance. Voilà ce que Dieu demande de vous, dans votre vie avec Jésus-Christ. ( 1Thessaloniciens 5:16-18)